Descriptif de l’axe 1

AXE 1 : Éducation Corps Mouvement

Trois entrées structurent l’axe 1 :

Entrée « Dynamiques éducatives : contextes, acteurs, pratiques »

Les travaux menés s’intéressent aux « dynamiques éducatives » contribuant à la « réussite » de publics vulnérables et/ou en difficulté. La thématique est travaillée dans l’espace scolaire et hors espace scolaire dans lesdits « espaces alternatifs » à visée politico-éducative.

Les terrains d’étude sont variés : éducation nationale (Laboratoire de la persévérance scolaire), éducation populaire (Coopérative des citoyens), éducation familiale (Université des familles), loisirs éducatifs (Le jardin suspendu), dispositifs éducatifs partenariaux d’accompagnement (Cité éducative, Cité de l’emploi, E2C, TAPAJ).

Les activités associent à la recherche disciplinaire une finalité applicative en lien avec des questionnements socialement vifs dans le cadre de pratiques d’évaluation de dispositifs éducatifs.

Entrée « Éducation olympique »

L’entrée « éducation olympique » de l’axe 1 trouve son point d’ancrage à partir de réflexions issues de la notion d’olympisme et, plus généralement, des grands événements qui lui donnent corps depuis des centaines d’années, les Jeux olympiques. Le but de cette orientation de recherche spécifique consiste, à partir d’approches pluridisciplinaires en sciences humaines et sociales du sport, à questionner les acteurs (athlètes olympiens ou non, publics, dirigeants, responsables des organisations administrant l’institution olympique, etc.), les discours et les pratiques, les normes et les pouvoirs, les idéologies et les cultures, les philosophies de vie sous-tendues, les principes éthiques, les valeurs éducatives, etc., qui lui sont généralement associés.

Entrée  « Éducation corporelle, éducation physique et environnement »

L’espace, en tant que réalité matérielle existe indépendamment du regard de l’individu. Il peut être décliné autour de caractéristiques géographiques, physiques, architecturales, géologiques, végétales, animales humaines, scolaires, sociales, etc. La sociologie, l’histoire, l’anthropologie, l’ethnologie, la philosophie, les sciences de l’éducation et de l’intervention, etc., interrogent les différents types de rapports qu’entretiennent les êtres humains avec ce qui les entoure, ce qui les supporte et les constitue : école, gymnase, stade, salle de classe, vestiaires, club-house, plage, forêt, chemin, falaise, rivière, air, etc. À travers différentes études de cas, il s’agit de questionner et de comprendre comment les environnements (sociaux, politiques, géographiques), sont construits, modifiés, mobilisés par les acteurs sociaux pour donner du sens à leurs pratiques.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.